• Ask
  • ブログ1
  • 商品を売る
  • 商品を売る
  •  マイアカウント
  •    カート
  •  
  •    
  •  
    検索フィールドを1つ選んでください:  お探しのフォーマットを1つ選んでください: 
     
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    >
    • Rock 全般
    • Rock (最新)
    • Rock (90s)|Grunge
    • Rock (80s)|New Wave
    • Pop Rock (60,70s)
    • Metal
    • Metal 全般
    • Black Metal|Death Metal
    • Dark Metal
    • Grind Core
    • Hard Core
    • HR/HM
    • Hard Rock
    • フランスのHard Rock
    • Speed Metal
    • Nu Metal
    • Industrial Metal
    • Stoner Rock
    • Thrash Metal|Death Metal
    • Fusion Metal
    • Progressive Rock
    • Psychedelic
    • Punk|Oi Punk
    • Gothic Rock
    • Industrial Rock
    • Garage Rock
    • Psychobilly
    • Rock'n'Roll
    • Country|Folk|Southern Rock
    • Elvis Presley
    • The Beatles
    • The Rolling Stones
    •  
    •  
    • J-pop・Jポップ
    • ビジュアル系
    • 渋谷系
    • 歌謡曲
    • 演歌
    • アニメソング
    • サウンドトラック
    • K-pop・Kポップ
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • Pop 全般
    • Pop (最新)
    • Pop (90s)
    • Pop (80s)
    • Pop (60s)|Jerk
    • Crooner|Doo Wop
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • フランス
    • Ambient
    • Chanson
    • French Pop (60s)
    • French Pop
    • フランスのRock
    • Rap|Ragga|R&B
    • Musette
    • Serge Gainsbourg
    • Johnny Hallyday
    • Mylène Farmer
    • 伝統音楽
    • Alsace
    • Auvergne / Centre
    • Bretagne
    • Corse
    • Pays Basque
    • Provence / Occitan
    • その他 [フランス音楽]
    • ドイツ
    • スペイン
    • イタリア
    • ギリシャ
    • Euro Groove
    • その他 [Euro Pop]
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • Early Soul|R&B (50,60s)
    • R&B|Early Soul|Doo Wop
    • Northern Soul|Southern Soul
    • Soul Funk|Disco (70s/80s)
    • Soul (70s)|Sweet|Mellow|Crossover
    • Funk (70s)|Soul&Funk バンド|Early Funk|Rare Groove
    • Blue-Eyed Soul Funk|Psychedelic Funk
    • Disco|Boogie Funk
    • P-Funk|Go Go Funk
    • Funk (80s)|Electro Funk
    • Soul (80s)
    • Italo Disco
    • Groove リバイバル(90,00s)
    • Nu Soul|Modern Soul
    • Acid Jazz
    • Groove リバイバル
    • その他 [Soul Funk|R&B]
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • Big Band|Ragtime
    • Jazz Classic
    • Hard Bop
    • Be Bop
    • Cool Jazz
    • Modern Jazz
    • Jazz Funk|Jazz Rock
    • Jazz Funk|Soul Jazz
    • Jazz Rock
    • Jazz Fusion
    • Vocal Jazz|Spiritual Jazz
    • Vocal Jazz
    • Spritual Jazz
    • Free Jazz|Avant-Garde
    • Free Jazz
    • Avant-Garde
    • Blues|Gospel
    • その他 [Jazz]
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • US Rap
    • Old School Rap
    • West Coast Rap
    • East Coast Rap
    • その他 [US Rap]
    • フランスのRap
    • 世界各国のRap
    • Break Beats|Turntablism
    • Mix-Tape|DJ Mix
    • R&B
    • Hip Hop 映画
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • House|Garage|Deep
    • Dance|Club
    • Techno
    • Trance|Acid|Goa
    • Hardcore
    • Jungle|Drum 'n' Bass
    • Lounge|Trip-hop|Ambient
    • Beats
    • Broken Beat|New Jazz
    • Experimental|Electro
    • その他(エレクトロ)
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • 映画
    • ヨーロッパ映画
    • 映画(70s)|Blaxploitation
    • Bollywood
    • TV番組
    • Easy Listening|Erotic|Exotica
    • 実験音楽|Avant-Garde|電子音楽
    • 音素材
    • ミュージカルコメディ|演劇
    • アニメ|子供向け|クリスマス
    • ドキュメンタリー|歴史
    • その他 [映画]
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • アフロ
    • Afro Funk|Afro Beat|Afro Jazz
    • アフリカの伝統音楽
    • Reggae
    • インド洋
    • セガ
    • マロヤ
    • ラテン
    • Latin Soul Funk|Boogaloo|Latin Jazz Fusion
    • Salsa|Pachanga|Mambo
    • 南米の伝統音楽
    • ブラジル
    • Brazilian Soul Funk|Sweet|Mellow|Blanco
    • Bossa Nova|Brazilian Jazz|MPB
    • Samba|Batucada
    • Brazilian Blues| Pop| Rock| Punk
    • ブラジルの地方音楽|その他
    • ジャマイカ
    • Oldies Reggae|Rocksteady
    • Reggae|Roots
    • Dance Hall|Ragga
    • Dub
    • Ska|Rocksteady
    • カリブ諸島
    • ズーク|メレンゲ|カリブ音楽
    • ケルト|New Age
    • キリスト教音楽
    • フラメンコ|ロマ音楽
    • その他 [World Music|伝統音楽]
    • 中東|中央アジア
    • インド
    • アジア
    • オーストラリア|インドネシア
    • その他の国
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • クラシック 全般
    • 古典音楽
    • 現代音楽
    • 古代/中世音楽
    • オペラ
    • 器楽リサイタル
    • 声楽リサイタル
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    • 保護/クリーニング用グッズ
    • 配送用梱包材
    • ブラシ/クリーナー
    • レコード用内袋
    • CD用内袋
    • レコード収納ラック
    • サイン入りアイテム
    • スペシャルレコード
    • コンピレーションCD
    • カラーディスク
    • ゴールドディスク
    • ピクチャーディスク
    • その他(スペシャルレコード)
    • 楽器
    • 書籍
    • 雑誌
    • Best Magazine
    • Juke Box magazine
    • コレクター専門誌
    • Records
    • 雑誌<特別増刊号>
    • 月刊雑誌
    • Platine magazine
    • Rock&Folk
    • その他(雑誌)
    • サウンドシステム/DJ用機材
    • DJ用アクセサリー
    • アンプ機器
    • ヘッドフォン
    • カートリッジ
    • スピーカー
    • フライトバッグ/フライトケース
    • DJ用ソフトウェア
    • ライト|照明
    • CDプレイヤー
    • ターンテーブル
    • DJミキサー|サンプラー
    • その他(DJ用品)
    • 音楽スコア
    • ライブチケット
    • アパレル
    • レコードお得パック
    • ロックなアイテム(Tシャツ/雑貨/アクセサリー)
    • その他
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
    •  
     
    この商品は現在お取り扱いできません。 その他の Gainsbourg Serge の Du chant à la une ! / volume 1 (original 1958):
     

    gainsbourg serge  -  Du chant à la une ! / volume 1 (original 1958)

     
    この商品は現在お取り扱いできません。
    • フォーマット : レコード ・ 10''

    • 状態 : 中古 オリジナル

    • レーベル : Philips Mono 6313 150
    • プレス国 : France
    • 出版年 : 1958
    • コメント : - Le poinçonneur des Lilas - La recette de l'amour fou - Douze belles dans l ... もっと見る

    • 在庫数 : 1
     
    売り手のコメント :
    - Le poinçonneur des Lilas
    - La recette de l'amour fou
    - Douze belles dans la peau
    - Ce mortel ennui
    - Ronsard 58
    - La femme des uns sous le corps des autres
    - L'alcool
    - Du jazz dans le ravin
    - Charleston des déménageurs de piano

    Etat exceptionnel de la pochette, à l'état neuf si elle n'était pas descellée. Mais elle a toujours son plastique de protection, à l'exception d'une bordure de deux centimètres près de l'ouverture. Ceci dit, cette partie non protégée ne présente ni déchirure, ni même pliure.


    A l'aube de l'année 1958 qui verra naître son premier album (on parle à l'époque de 33 tours), celui qui vient de prendre le pseudonyme de Serge Gainsbourg va sur ses 30 ans. Fils de Joseph Ginsburg, un juif russe ashkénaze, premier prix de piano au Conservatoire et émigré en France pour fuir les horreurs de la révolution de 1917, celui qui s'appelle encore Lucien Ginsburg est, avant la guerre, un élève brillant. Parti avec sa famille se réfugier en Normandie, il découvre alors la peinture et revient après guerre à Paris dans un tout autre état d'esprit. La fameuse dichotomie de Gainsbarre entre art majeur et art mineur ne peut s'envisager que sous ce prisme : Gainsbourg se lance dans la chanson (art mineur) après l'échec d'une carrière de peintre (art majeur), soit l'une des plus grandes déceptions de sa vie. Pour gagner sa croûte, le jeune Ginsburg colorise les photos de films exposées à l'entrée des cinémas et pianote dans les bars. Mais une rencontre va bouleverser le cours de son existence : "Je me suis dit que si, à 30 ans, je n'arrivais à rien, si je n'arrivais pas à trouver mon style en peinture, j'abandonnerais. Et à 30 ans, j'ai arrêté. J'étais alors pianiste dans un cabaret de la rive gauche. (...) Je méprisais tout ce qui était chanson parce qu'à côté du jazz pur, je trouvais ça grotesque. Et arrive Boris Vian. Là, j'en ai pris plein la gueule. (…) Là, je me suis dit qu'il y avait peut-être quelque chose à faire là-dedans. Donc je me suis mis à écrire mes premiers titres et puis on m'a laissé passer sur scène." (1)

    De Ginsburg à Gainsbourg

    Gainsbourg passe donc de l'autre côté du miroir au milieu des années 1950. Entre divers cabarets (Madame Arthur dans le XVIIIe ou au Touquet), le jeune auteur compositeur dépose à la Sacem ses premières chansons écrites pour des interprètes aujourd'hui oubliés comme Louis Laibe, mais le succès ne frappe pas encore à la porte. Tout change quand Gainsbourg se met à travailler, en 1955, au Milord l'Arsouille, cabaret rive gauche fréquenté par Orson Welles, Jean Cocteau ou Maurice Chevalier. Peu à peu Lucien, qui sonne trop "coiffeur" à son goût se fait appeler "Serge" (qui sonne plus russe), et ajoute des voyelles à son nom : Ginsburg devient Gainsbourg. En 1957, alors que le chanteur est en procédure de divorce avec sa première femme (Lise), les titres de son futur premier album sont en gestation. Serge sympathise avec une des chanteuses phares de l'époque qu'il accompagne au Milord l'Arsouille, Michèle Arnaud. Le gaillard commence à faire parler de lui : sa protectrice enregistre et chante ses morceaux en mai 1958 à l'Olympia. Deux mois plus tôt, débutant comme productrice de télévision, elle invite Gainsbourg à la première de l'émission 'Chez vous ce soir'. En juillet, il fait sa deuxième apparition télévisée, invité par Jacqueline Joubert. Pétrifié et mal à l'aise, il y chante 'Douze belles dans la peau'. Le buzz grandit, et Yves Montand vient même voir le néo-chanteur dans son cabaret, mais la rencontre sera sans suite. Ce sont d'autres artistes qui donneront à Gainsbourg son premier succès : une reprise d'un certain 'Poinçonneur des Lilas' par les Frères Jacques un carton sur les radios pendant l'été… et restera pendant un bout de temps le plus grand succès de la carrière du grand Serge.

    Un disque rondement mené


    Dans quel état d'esprit se trouve donc Gainsbourg avant d'enregistrer son premier album ? "Je fonçais direct, j'y croyais. Toujours dans le stress, toujours, même aujourd'hui. J'ai écrit les morceaux à quelques jours de la séance." En fait, il y aura plusieurs séances. Des essais ont lieu en février 1958 : Gainsbourg joue quelques titres en piano / voix et Jacques Canetti (découvreur de Brel, Brassens et Gréco), responsable de Philips à l'époque, le signe sur le champ. Serge restera fidèle à ce label toute sa vie. Les véritables séances d'enregistrement s'étalent sur juin et juillet, au studio Blanqui, sous la direction artistique d'un futur fidèle acolyte de l'homme à la tête de chou, Alain Goraguer. Arrangeur de son idole (Boris Vian), l'homme va donner aux chansons de Gainsbourg de merveilleux écrins : les vivantes flûtes introductives du 'Poinçonneur des Lilas' tranchant avec la noirceur du texte, l'atmosphère toute raffinée de 'La Recette de l'amour fou' et ses clins d'oeil à Chopin, le scintillant dialogue à trois - guitare / vibraphone / piano - sur 'Ce mortel ennui'… La liste est longue tant Goraguer multiplie sans crier gare les références au jazz en utilisant toutes ses facettes : du joyeux easy-listening au génial Thelonious Monk en passant par le piano-bar crasseux. Tout se passe comme si ces arrangements installaient un véritable dialogue avec les textes de Gainsbourg, les soulignant délicatement sans jamais les pointer du doigt, si ce n'est avec humour (la dichotomie solennité / joyeux rythmes afro-cubains sur 'L'Alcool'). L'album sort à l'automne préfacé par Marcel Aymé (2). La pochette rouge, volontairement provocante à l'image des textes crus du disque, joue à fond l'ambiguïté avec l'expression critique de la presse sensationnaliste "du sang à la une". Un article y est mis en valeur : "L'assassin d'Haget n'a pas de cicatrice mais il a un sourcil plus haut que l'autre."

    Une oeuvre en germe


    Si le succès commercial de cet album n'est pas au rendez-vous, on y retrouve déjà tout ce qui fera la gloire future de Lucien Ginsburg. Tout d'abord, suivre le style de l'époque : le temps est au jazz, Gainsbourg agrémente ses arrangements d'instruments, de rythmes et de mélodies jazzy - de même que plus tard, il sera l'un des premiers à introduire le reggae ou la pop anglo-saxonne dans l'Hexagone. Il y fait même directement référence dans ses titres ('Le Charleston des déménageurs de piano', 'Du jazz dans le ravin'). Ce dernier annonce d'ailleurs la passion du garçon pour les voitures "tendance accident" : le texte évoque une sortie de route de Jaguar qui n'est pas sans rappeler l'ouverture de 'Melody Nelson', où une Rolls Royce renverse une jeune Anglaise. Second thème : la misogynie. 'La Femme des uns sous le corps des autres' ou encore 'Ronsard 58' ne sont pas tendres (et c'est un euphémisme) avec le beau sexe. Cette dernière chanson permet de faire la transition avec une autre marotte du chanteur : l'intertextualité, la référence aux grands vers de l'histoire littéraire. Si 'Je suis venu te dire que je m'en vais' s'envisage comme une réécriture d'un poème de Verlaine, Gainsbourg choisit ici de donner sa version de vers où Ronsard invite une jeune femme à succomber à son charme de poète avant qu'elle ne devienne laide et flétrie. "Tant que t'auras ma belle de chouettes avantages, t'auras des amants, t'auras des succès (…) mais tu ne seras jamais qu'une petite putain" revisite les 'Sonnets pour Hélène' : "Quand vous serez bien vieille, au soir à la chandelle…" Et Serge de conclure : "Le vieux père Ronsard n'était pas une cloche quand il disait ça à sa mijaurée." Rappelant un Montaigne à la sauce Céline dans 'Voyage au bout de la nuit', Gainsbourg s'inscrit dans la tradition de l'art majeur en jouant de son art mineur, suivant ainsi les thèmes ancestraux de toute poésie : le sexe et la mort. Seules deux choses tranchent avec son oeuvre future : la donnée sociologique, le côté "poète social" - le poinçonneur, l'alcoolique ou le déménageur, autant de castes dont on parle peu dans la chanson. Second point : la voix. Dès le titre Gainsbourg s'impose comme un chanteur et l'affirme avec exclamation. Contrairement aux critiques ultérieures faites à Gainsbarre, accusé de ne pas savoir chanter quand il mettra en place son maintenant célèbre phrasé "talk over" ancêtre du hip-hop, Gainsbourg chante "à l'ancienne" sur ce disque. Pourtant, cette voix de crooner ne lui a jamais plu, toujours complexé par son physique d'anti-Sinatra : "Je préfère ma voix burinée, attaquée par la nicotine. A l'époque, elle était trop portée."

    La suite et caetera


    Les critiques sont dubitatifs. Seul Boris Vian rend un vibrant hommage à l'album dans le Canard enchaîné. Quelques mois plus tard, Gainsbourg fera une tournée 'Opus 109' avec Jacques Brel puis Guy Béart, mais elle ne sera pas suivie par le public. Si le jeune compositeur prépare son second album (qui sera aussi un échec commercial), la profession commence à rendre hommage à son futur génie : en mars 1959, Serge reçoit le prestigieux prix Charles Cros. Si les années 1950 n'ont pas été très favorables à l'homme à la tête de chou, elles lui ont quand même mis le pied à l'étrier pour les années 1960 où son talent explosera au grand jour. Et la femme sera l'avenir de Gainsbourg : Jane (Birkin), Brigitte (Bardot), Juliette (Gréco), France (Gall) seront les voix qui donneront corps à ses géniales rengaines. Il n'empêche : 'Du chant à la une !' reste un formidable coup de maître, un coup d'essai qui n'en est pas un. Sa première (véritable) une, il l'obtiendra fin 1959, quelques mois après la mort de Vian. Ce ne sera pas la dernière…

    (1) Toutes les citations de Gainsbourg proviennent d'une interview de Christian Fevret pour Les Inrockuptibles n°20, octobre 1989.
    (2) "Je souhaite à Gainsbourg que la chance lui sourie autant qu'il le mérite et qu'elle mette dans ses chansons quelques taches de soleil."

    Mathieu Durand

    販売状況  (911の評価)

    • 買い手からの評価 :
    • 在庫率 :
    • 在庫確認までの時間 :
    • 発送までの時間 :

    ストア情報

    • 出品商品数 : 3 120 商品
    • CDandLPでの販売歴 : 2004年4月
    • 過去の取引 : 1 442
    • 発送元 : France
    配送先の国 :
    配送モード
    価格 (?)
    書留便 (?)
    27.85€
    Express Mail (?)
    88.07€
     

     
     

    Gainsbourg Sergeを注文した買い手は以下の商品も購入しています
    pink floyd , the rolling stones , jacques dutronc , the beatles , johnny hallyday , jane birkin , bob marley & the wailers , renaud , led zeppelin , dire straits , david bowie , james brown , herbie hancock , françoise hardy , sylvie vartan , france gall , nino ferrer , telephone